Accueil Manga Black Butler se met en hiatus sans date de retour

Black Butler se met en hiatus sans date de retour

2
0

Depuis deux décennies, l'artiste Yana Taboso se distingue par son talent exceptionnel. L'auteure de est l'une des figures de proue de Square Enix, et a perfectionné son art de façon impeccable au fil des ans. À l'approche du 20e anniversaire de ses débuts, toute l'attention est portée sur Taboso, qui a récemment annoncé un hiatus indéfini pour Black Butler avant la finale.

L'annonce a été faite par le biais d'une lettre écrite par Taboso à ses fans. L'artiste a confirmé que Black Butler allait entrer dans un long hiatus, nécessaire pour planifier l'apogée du .

“À tous ceux qui soutiennent Black Butler, je vous remercie infiniment pour votre soutien continu. En ce moment, je vais faire une pause plus longue que d'habitude. En 2024, cela fera 20 ans depuis mes débuts en 2004. J'ai pu travailler sans maladie grave ni interruption grâce à votre soutien.” écrit Taboso à ses partisans.

Lire aussi :  Qui sera le méchant de la nouvelle saga ?

“Pendant cette pause, alors que je m'occupe de ma santé, je vais préparer le climax de Black Butler. Je m'excuse auprès de tous ceux qui attendent avec impatience la sérialisation mensuelle. Je reviendrai en pleine forme, je vous serais donc reconnaissant d'être un peu plus patients pour mon retour.”

Square Enix a donc mis Black Butler en hiatus, mais le manga reviendra dans le futur. Après avoir travaillé sans relâche pendant 20 ans, Taboso a mérité une pause bien méritée. Malgré quelques brèves interruptions, l'artiste a été constante dans ses publications. Maintenant, elle va prendre le temps de s'assurer une bonne santé tout en planifiant l'acte final de Black Butler.

Lire aussi :  Le chapitre 11 révèle les pouvoirs d'Himawari en mode Kyubi.

“À un jet de pierre de Londres se trouve la demeure de la prestigieuse maison Phantomhive, dont le maître est Ciel Phantomhive. Le comte Phantomhive est un géant dans le monde du commerce, un fidèle serviteur de la reine Victoria et un garçon de douze ans. Heureusement, son fidèle majordome, Sebastian, est toujours à ses côtés, prêt à exaucer les souhaits de son jeune maître.

Et qu'il s'agisse de sauver un dîner désastreux ou d'enquêter sur les sombres secrets des quartiers pauvres de Londres, il n'y a pratiquement rien que Sebastian ne puisse faire. En fait, on pourrait dire que Sebastian est trop beau pour être vrai… ou du moins, trop beau pour être humain…”

Source Comic Book