Accueil Manga Je me fiche de savoir qui va mourir

Je me fiche de savoir qui va mourir

42
0

L'auteur de ” Jujutsu Kaisen “, , a déclaré sans ambages : “Je me fiche de savoir qui meurt, tant que cela rend l'histoire intéressante. La noirceur de l'histoire n'a pas d'importance.” Cette déclaration audacieuse jette un regard profond sur l'esprit du mangaka et sur la nature intense et imprévisible de son travail.

Akutami, avec son style narratif unique, a transformé “Jujutsu Kaisen” en un tourbillon d'action, d'arts magiques sombres et, surtout, de sacrifices significatifs. Sa philosophie créative se reflète dans l'incertitude qui enveloppe le des personnages, contribuant à garder les spectateurs collés aux pages du ou aux écrans où l'anime est diffusé.

Le manque d'attachement aux personnages clés est devenu une signature distinctive de “Jujutsu Kaisen”. Le récit sombre et captivant tourne autour de l'idée que la mort, au lieu d'être évitée, devient un outil pour intensifier l'intrigue. Cette approche non conventionnelle ajoute une tension constante, car tout le monde, quel que soit son rôle dans l'histoire, est potentiellement en danger.

Lire aussi :  Le destin de Gojo était-il prévu dès le début du manga ?

La maîtrise d'Akutami pour intégrer l'obscurité dans l'intrigue sans compromettre la cohérence est évidente dans chaque chapitre. La mort devient une force catalysante, alimentant le flux narratif au lieu de l'arrêter. Ce contraste entre l'indifférence cruelle à l'égard de la des personnages et l'attention portée aux détails dans la construction du monde de “Jujutsu Kaisen” est ce qui en fait une œuvre unique.

La démarche d'Akutami Gege peut être définie comme une immersion dans l'inconnu, un défi constant à la notion traditionnelle de narration. Chaque mort, au lieu de représenter une fin, est un tournant. Cela ajoute une couche d'imprévisibilité à l'intrigue, ce qui maintient les lecteurs et les spectateurs en haleine en suivant les événements des protagonistes.

Lire aussi :  Quelles surprises te réserve ce chapitre ?

En conclusion, la déclaration d'Akutami Gege reflète clairement son intention de créer une œuvre qui se distingue par son audace et son imprévisibilité. “Jujutsu Kaisen” est une célébration de la vie et de la mort, qui tisse l'obscurité et la lumière en une combinaison narrative fascinante. Laissant les conventions derrière lui, Akutami a façonné un monde qui continue de capter l'attention, prouvant que c'est parfois dans l'obscurité que se trouve la véritable essence de l'histoire.

Source Twitter